11 juillet 2008

Shannon Wright en live et en photos au Théâtre des Bouffes du Nord




Shannon Wright, je vous en ai déjà parlé dans ces colonnes à l'occasion d'une vidéo live qui m'avait bluffé par son intensité, sa rugosité et son émotion. Oui : tout ça au travers d'une vidéo YouTube de 4 cm sur 8 toute pixelisée. Belle perf'.
Ensuite je m'étais enfin décidé à aller ressentir tout ça en concert. Je l'ai donc vu depuis à La Maroquinerie, au Nouveau Casino puis à l'EMB. Elle a à chaque fois fait tournoyer mes sens pour les mettre sans dessus dessous. Pour me laisser sortir de ses concerts légèrement hagard, évoluer dans une brume épaisse, mais agréable et caressante.
Alors, ce concert dans ce magnifique (j'insiste : magnifique) Théâtre des Bouffes du Nord, en configuration solo dans le cadre de l'intéressant Festival Fragile, me rendait tout particulièrement impatient.
Ce fut une nouvelle fois magnifique. Désolé si le vocabulaire n'est pas varié mais c'est ainsi : cette fille, ses prestations sont magnifiques. Seule au milieu de la scène, elle a commencé par des chansons au piano, nous confiant au passage sa nervosité. Cette dernière n'a aucunement sali son interprétation, mieux encore : quand Shannon Wright s'est mise debout pour s'emparer de sa guitare, tout à pris sens dans une cohérence parfaite. Une belle et grande scène (je vous ai déjà dis que ce théâtre était magnifique ?) avec une hauteur de plafond impressionnante, elle qui prend au fur et à mesure confiance, son interprétation encore une fois (voix ?) bouleversante d'intensité et d'émotion, un son de guitare qui vous attrape vos tripes (inutile de fuir), un toucher unique à la guitare avec des dynamiques prenantes et enfin sa voix qui envahit le lieu dans ses moindres recoins... quel putain de putain de bon moment.





RETROUVEZ LES 10 VIDEOS DE CE CONCERT ICI.

Aucun commentaire: