15 février 2007

Shannon Wright live


Qui a dit qu'il fallait forcément convoquer 15 musiciens sur scène pour allier puissance et émotion ? Certainement pas Shannon Wright. Toute seule sur scène avec une batteuse et nous voilà spectateurs d'une énergie, de cris hantés et d'une intensité d'écorchée vive; le tout associé avec une puissance émotionnelle qui laisse songeur. Je vais la voir dans quelques semaines (pas autour d'un barbecue, à un concert), j'essayerai de vous rapporter des images. En attendant, vous pouvez vous jeter sur son quatrième album "Over The Sun". Un album au son rêche (merci encore une fois à l'ami Albini au son), habillant un chaos distillant savamment des moments d'émotions pures. Le ton de l'album est déterminé, triste, troublant, sans pudeur, tendu, hanté. Ce disque me prend aux tripes, il ne peut laisser indifférent : l'émotion est toujours vive à son écoute. Mais ce curieux mariage de spleen et de rage ne peut que vous amener à vous rapprocher de Shannon et de lui dire tout le bien que vous pensez d'elle, et aussi tout ce qu'elle vous apporte.

Aucun commentaire: