22 juin 2008

The CNK en photos au Trabendo





"The CNK est une référence du rock industriel".
"The CNK se joue des codes et travaille son sens aiguë de la provocation".
Mouais. Voilà ce que j'ai personnellement vu lors de leur récente prestation en première partie de Queen Adreena :
- un groupe qui se la joue provoc', mais sans goût. Ca sent trop la lessive et la démarche marketing.
- le chanteur est exempt de charisme. Sa voix est quant à elle monocorde et sans aucune dynamique.
- le batteur joue debout. Pour "faire genre" ? En tout cas pas pour bien bien jouer. La forme au détriment du fond car sa frappe est inexistante, son tempo aléatoire et son jeu, comble du comble, n'est absolument pas visuel.
- Le bassiste ? Sans opinion.
- le guitariste lui, a du charisme et en impose de fait sur scène. Mais son jeu est plat, les riffs sont éculés et son son est dépourvu de personnalité.
Donc : beaucoup de forme bien réfléchie et très écrite, mais pas de fond.
"Next" comme on dit chez les bas du cerveau.

Aucun commentaire: