15 décembre 2007

La Phaze en photos au Trabendo

Bon alors c'est assez simple, j'ai eu l'impression avec le concert de La Phaze au Trabendo, d'avoir été bloqué dans une faille spatio-temporelle.
Je m'explique : le look du trio, les textes, l'attitude, le son, le style font que l'on croit être revenu à un concert de "rock-alternatif-français" des années 80. Ils ont beau rajouté des boucles électro (qui d'ailleurs n'apportent rien), l'ensemble est daté.
Les gars ont un bon esprit, se donnent beaucoup, cherchent constamment le contact avec le public, joue carré mais rien n'y fait pour ma part : je n'accroche pas. L'ensemble manque de personnalité et la puissance est étrangement absente. Bref, des qualités, mais qui ne m'interpellent pas, car noyées dans un anachronisme déconcertant.

Aucun commentaire: