04 juillet 2007

Walls Of Jericho live au Batofar


Découvert en première partie de Sick Of It All il y a quelques mois, j'avais été épaté par l'énergie et la présence scénique de Walls Of Jericho. Sur disque, c'est une autre affaire, il pratique un metalcore impersonnel comme des milliers de groupes en pondent au kilomètres, le tout enrobé dans un son bien trop métal, ce qui enlève au passage toute l'énergie et l'intensité hardcore qu'ils ont pourtant sur scène.
Très impatient néanmoins de les revoir dans des conditions "petit club/bas de plafond", je les retrouvé en grande forme sur leur terrain de prédilection. Musiciens carrés, énergiques et efficaces, le groupe doit beaucoup à sa charismatique chanteuse Candace Kucsulain. Mélange de muscles, de féminité et de tatouages (est elle la fameuse "femme libérée" évoquée par les non moins fameux Cookie Dingler ?), elle prend un pied évident sur scène. Son alternance de bonne humeur et de sourires entre les morceaux, et la furie avec laquelle elle se défonce pendant les morceaux auront conquit le public du Batofar.
Les images en images :

Aucun commentaire: