05 août 2009

Lonely Driften Karen en photos à la Maroquinerie

Le temps se montre parfois cruel. Ne fuyez pas, je ne vais pas partir dans des considérations philogothicospirituelles. Mais le fait est que j'ai vu Lonely Driften Karen au mois de Février dernier... et que je ne me rappelle très peu de leur prestation. C'était à la Maroquinerie... en première partie d'Emily Jane White... et puis c'est tout (pour citer un célèbre philosophe français).
N'y voyez rien d'intentionnel ou l'expression d'un quelconque mépris : juste les faits.

Les images en images :



Ma préférée de cette série :

Lonely Driften Karen - Maroquinerie - 16.02.09. - © Gilles Rammant

2 commentaires:

Bertrand Ploquin a dit…

Très belle photo ! la liane de points verts ponctue d'onirisme stellaire une image elle-même en suspension. Et puis elle a l'air joli, Karen (à moins qu'il s'agisse de Lonely, ou de Driften ?)
Donc à défaut de musique, un joli petit rêve en rouge et vert.

Bertrand Ploquin a dit…

PS. Un rêve vert sans revert, ça laisse rêveur. A revoir ! :p