25 septembre 2007

Dirge en live et en photos au Point Ephémère

Découvert lors d'une première partie du groupe Lab° il y a deux ou trois ans, les parisiens de Dirge m'avaient forte impression : un univers dense et maîtrisé, pour un concert qui pèse 38 tonnes de puissance et de lourdeur.
Perdu de vue entre temps et fort de la sortie de leur quatrième album "Wings Of Lead Over Dormant Seas", je suis aller les revoir lors d'une unique date au Point Ephémère à Paris. Je n'ai pas été dépaysé : "noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir" comme le chante si bien un de nos poids lourds (mais alors très lourd...) de la variété française. Sombre, torturé et aidé par un son massif, Dirge assure par l'opacité et la constance de leur show. Seul regret mais c'est aussi ce qui fait leur force, un côté monolithique émerge assez rapidement de toute cette noirceur et l'envie de goûter à des plages plus calmes, éthérées et aériennes se sont vite sentir fait sentir pour ma part.
Cette toute petite réserve étant émise, ce groupe mérite largement le plein de dates et votre attention.
Les images en images :




Aucun commentaire: