22 mars 2007

The Arcade Fire live à l'Olympia

The Arcade Fire est un groupe. Oui, je sais, cela ne sonne pas comme la révélation du siècle, mais force est d'avouer qu'il redonne à ce terme son sens originel. Une dizaine de musiciens sur scène, à l'unisson, qui s'échangent ponctuellement leurs instruments, le sourire au lèvres permanent, personne qui ne cherche à se mettre en avant, tous au service des chansons...je m'arrête la mais la liste serait encore longue. De même, la notion de scène n'existe à priori pas pour The Arcade Fire , si ce n'est dans son existence physique concrète; car on sent que le groupe veut se mettre au même niveau de leur public, s'affranchir de la distance qu'impose justement cette scène surélevée. Il le démontreront d'ailleurs par leur entrée dans la salle de l'Olympia..qu'ils feront par une porte latérale de la fosse (entrée visible dans la première vidéo ci après, et prochainement dans les concerts à emporter) ! Entourés seulement d'un ou deux hommes de la sécurité, ils sont presque tous là, avec leurs instruments, à progresser lentement vers le milieu de la fosse, s'installer...puis jouer. En toute simplicité. Et ce mot me reviendra souvent à l'esprit pendant ce concert : pas de trip à la "rock star" ou à "l'artiste maudit" de la part des musiciens. Seulement - simplement - des gens content d'être là, fiers et heureux de partager leur chansons avec un public qui le leurs rend bien.
Les images en image.

Grand merci à Benoît et à Blandine qui m'ont proposé une place alors que ces concerts ont été complet en moins d'une heure.

L'entrée dans la salle :



Image un peu floue...mais chanson excellente :


Neighborhood #2 (Laika)


Une bonne vingtaine de minutes que le concert est fini, les lumières sont allumées, la salle est au 2/3 tiers vide, nous traînons un peu dans les couloirs de l'Olympia. Nous sentons d'un coup un gros buzz dans la salle. Nous nous y précipitons et y découvrons le groupe, manifestement douché et changé, qui revient nous gratifier d'un moment unique, d'une sensibilité désarmante :


Pour voir toutes mes vidéos de ce concert, c'est ici

Aucun commentaire: