19 novembre 2006

Sick Of It All en live à La Locomotive



Vingt ans de carrière. Neuf albums publiés (plus des Eps et des lives) sans aucun support promotionnel traditionnel : pas de MTV, ni de passage radio. Que les tournées incessantes, la presse spécialisée, les fanzines et le soutien indéfectible de leurs fans. La fameuse éthique du hardcore : le "Do It Yourself" en pleine action. Et ça marche. Voilà donc deux décennies que le groupe New Yorkais Sick Of It All, emmené par les frères Koller (ça ne s'invente pas) à la guitare et au chant, promène leur hardcore lourd et brutal à travers la planète. C'est vraiment trippant ce milieu du hardcore : des looks de gros tueurs, des pogos super impressionnant et une ambiance hyper conviviale. Ce qui me frappe toujours aux concerts de hardcore, c'est que ça pogotte à fond, slam et stage diving à gogo....et il n'y a pas de barrière. Et à ce titre, tu veux monter sur scène chanter au micro avec tes idoles....et bien tu montes, et ils partagent le micro. Bref, deux heures de bonne humeur et de partage. Un voyage exaltant au pays du tatouage, du piercing et de la camaraderie.
Les images en image.


L'hymne "Step Down"

Le tube "Scratch the Surface" qui n'a pas laissé la fosse indifférente...

Aucun commentaire: