27 juin 2006

The Brian Jonestown Massacre en live à la Cigale


Let the music play
Vidéo envoyée par gillouz
"Candeur sans âge", c'est que m'avait écrit un jour, un de nos intrépides reporters, Fred, au sujet des Brian Jonestown Massacre. Cela ne saurait être plus juste. Là où on assite à un vomissement ininterrompu de formations photocopiant les groupes phares de la scène rock des années 60 et 70. Les B.J.M se posent là. Débarquent dans une ville. Font une balance parce qu'on leur dit d'en faire une. Et jouent.
Et rien n'est plus vrai pour eux que cette dernière phrase. Chaque date à l'air d'une nouvelle aventure pour eux. La prochaine chanson, une inconnue. Les musicien qui joueront, même dilemne. Cette simplicité, cette fraîcheur rajoutée à l'aura qui se dégage de certains de ses membres font que les concerts des B.J.M. se vivent comme une expérience salvatrice et revigorante.
Après Rouen il y a quelques semaines (cf. post du 8 Juin : "La musique. Oui, la musique"), nos intrépides et débiles reporters sont retournés les voir à l'occasion de leur passage parisien à La Cigale.
Les images en image.

Aucun commentaire: